Rechercher

Quelles sont les Mitsvot de Pessah?


Pessah constitue l'une des fêtes juives les plus importantes. Elle est connue sous le nom de la Pâque juive et dure 3 jours. Elle commémore la sortie des Israélites d'Egypte, et est signe de liberté.

La fête de Pessah débute le soir du 14 Nissan et s'accompagne de plusieurs Mitsvot, notamment lors de la nuit du Seder. Le Seder dure 1 soir pour ceux qui résident en Israël, et deux soirs pour ceux qui ne résident pas en Israël.


Quelles sont les autres mitsvot liées à la fête de Pessah:


Le jeûne des premiers nés



Avant la sortie d'Egypte, il y a eu 10 plaies, la dernière étant la mort de tous les premiers nés garçons égyptiens, "Makat Békhorot". Afin d'être épargnés, les Bné Israël durent recouvrir les linteaux de leurs maisons de sans d'agneau. En souvenir de cette nuit, aujourd'hui encore les premiers nés de chaque famille jeûnent la journée du 14 Nissan. Cette année le jeune tombe le vendredi 15 avril de 5h16 à 21h23.


La chasse au Hametz


- Ne pas consommer et posséder du Hamets lors de la semaine de Pessah constitue le coeur de la fête.

La mitsva à respecter pour cette semaine de Pessah est bien évidement l'interdiction de consommer des aliments contenant de la farine levée/du levain durant les 8 jours que dure la fête.

Il faut également procéder à un nettoyage de son habitation, bien vérifier que tout Hamets a bien été détruit. Celui qui en possède avant la fête, doit s’en débarrasser ou le vendre à un non-Juif.

Vous avez la possibilité de vendre votre Hamets en ligne, sur le site du Consistoire de Paris, de vendre son ‘Hamets en ligne et gratuitement. (Dernière limite : le Vendredi 15 Avril à 9h30, horaire française)

L'interdiction de consommer du Hamets cette année débutera au matin du 14 Nissan, à la fin du premier tiers de la journée, le vendredi 15 avril à 10h38.


- Bdikat 'Hamets - Recherche du Hamets

La Bedikat Hamets désigne la recherche du Hamets, elle est effectué la veille de la fête. Cette année elle a lieu le jeudi 13 Nissan au soir, à la tombée de la nuit soit le 14 avril à partir de 21h22.

Pour effectuer la Bdikat Hamets, on coupera 10 morceaux de pains que l'on enveloppera de papier aluminium, pour ensuite les éparpiller dans les 4 coins de la maison.

Il faudra allumer une bougie car nous devons vérifier la présence de Hamets à l'aide d'une lumière.

Il faut également à la suite, réciter la bénédiction "Al Biour 'Hamets", qui se trouve dans la Haggadah de Pessah. On sera enfin acquitté de la mitsva, et on gardera les morceaux de pain pour le lendemain afin de les brûler.


- Bi'our 'Hamets - Destruction du Hamets

Afin d'accomplir la Mitsva de ne plus posséder de Hamets à la maison, on brûlera ces 10 morceaux de Hamets, la veille de Pessah au matin.


La Lecture de la Hagada


Elle contient dans sa forme actuelle un ensemble de versets et leur commentaires : midrash, des psaumes de louanges, des paroles de Sages, des bénédictions, des prières et des poèmes liturgiques conçus tout spécialement pour célébrer annuellement la délivrance miraculeuse. Dans la Haggadah de Pessah, il y a quelques passages concernant le nombre de plaies qui se sont abattues sur les Égyptiens en Égypte et ensuite devant la mer, afin que nous nous souvenons des miracles qui ont eu lieu.



Le rite du Seder


Le repas traditionnel de Pessah est appelé le Seder, qui s'articule en plusieurs étapes.


Le Plateau du Seder


Le plateau du Seder est un large plat sur lequel on dispose tous les aliments nécessaires à l'accomplissement de la soirée.

Le plateau doit contenir 3 Matsots (pain azyme), le Karpass (le céleri ou autre en fonction des coutumes), le Mar'hor (herbes amères), la Harosset (le mortier), le Zeroa (l'os), le Betsa (l'oeuf). Ils sont un moyen symbolique et didactique de transmettre l'essence du message de la Haggadah.





Chacun des aliments a une signification :


- La Matsa :

La Matsa est un pain sans levain, dit « azyme », fait à partir de farine et d’eau et cuit au four avant qu’il n’ait la possibilité de lever. On disposera trois matsot sur le plateau. Les Matsot représentent symboliquement les trois sortes de Juifs: les Cohanim, les Lévites et les Israélites. Nous mangeons de la Matsa le soir de Pessah pour se souvenir de nos ancêtres, qui n'ont pas eu le temps d'attendre que la pâte ne lève.





- Le Karpass et l'eau salée :

On disposera d'un légume sur lequel nous pourrons réciter la bénédiction "Boré péri Adama". Selon les coutumes cela peut être du céleri, du persil, de la pomme de terre ou encore du radis.


- Le Mar'hor :

Ce sont les fameuses herbes amères, beaucoup utilisent de la laitue, ou de la romaine. Il faudra néanmoins prendre garde de la nettoyer convenablement et de vérifier soigneusement, afin de ne trouver aucun insecte. Cette coutume nous rappelle l'amertume de notre esclavage en Egypte.


- La Harosset :

Selon les coutumes, cela peut être un mélange composé de dattes, de pommes, de noix et de vin. Sa couleur brune nous rappelle le mortier que les hébreux utilisaient en Egypte pour fabriquer les briques nécessaires aux constructions.


- Le Zéroa (l'os) et le Betsa (l'oeuf) :

À l'époque où le Temple existait, on offrait des sacrifices dont l'agneau pascal et un deuxième sacrifice, 'Hagiga.

L'os d'agneau et l'oeuf que nous plaçons sur le plateau du Seder sont là pour rappeler ce sacrifice que nous ne pouvons plus apporter. L'œuf présent sur le plateau nous rappelle également le deuil de la destruction du Temple.



Les 4 coupes de vins


Le soir du seder, la lecture de la Haggadah est rythmée par la consommation de 4 coupes de vin (ou jus de raisin), ces coupes sont bues accoudés, à la manière des hommes libres de l'époque, ce que nous sommes devenus. De même, lorsque nous consommerons la matsa, nous nous accouderons. Pour la soirée du Seder, on choisira un vin agréable au palais et rouge de préférence.



En l'honneur des fêtes de Pessah, l'équipe du Centre Fleg vous informe que nous serons fermés cette semaine-ci. Nous vous souhaitons Pessah Casher Vessame'ah!
21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout