Rechercher

Les Mitsvot de Pourim!

Lorsque le mois de Adar débute, il faut redoubler de joies ! C'est un mois significatif dans le judaïsme, la naissance de Moshé, le libérateur de la sortie d'Egypte, a eu lieu ce mois-ci.

Notre joie s'exprime dans tous les domaines de la vie. Tout au long de ce mois, il faut s'émerveiller, se réjouir, et se sentir heureux. Selon la tradition, c'est aussi un mois propice à la célébration de mariage.

Le 14 Adar est le jour de la fête de Pourim, l'une des f̂êtes les plus joyeuses dans le judaïsme. En effet, on commémore et on se souvient des juifs ayant échappé aux mains d'Haman et à ses intentions destructrices.





La fête de Pourim est l'occasion de multiplier des mitsvot, notamment envers notre prochain.

Il y a quatre mitsvot essentielles, les 4 M, que nous vous proposons de découvrir ou re-découvrir avec nous



La lecture de la Méguila


Pour vivre les événements miraculeux de Pourim, assister à la Méguila est au coeur de la fête, deux fois.. Hommes femmes et enfants doivent l'écouter;

L'écoute doit être attentive et on insiste sur le fait d'écouter chaque mot pour s'acquitter de la mitsva.

Il faudra donc cette année, l'écouter une première fois mercredi 16 mars, et une seconde fois le jeudi 17 mars dans la journée.




Il est dit dans la Méguilat Esther : " Faire de ces jours, des jours de festin et de joie, et d'échanges de mets mutuels, ainsi que des cadeaux aux nécessiteux."


Mishloah Manot (L'envoi de mets entre voisins)



Il est mentionné dans la Méguila, d'accomplir la mitsva de Mishloah Manot. Cette Mitsva consiste à offrir à son prochain un mets, le jour de Pourim. En envoyant ce présent, une attention et un sentiment d'affection se transmettent. On sera quitte de la mitsva si on envoie à un ami, toutefois celui qui effectue scrupuleusement et envoie son mets à plusieurs proches, il multipliera les mitsvot.

En effet, grâce à cette action l'amour et la fraternité du peuple juif s'intensifient.

Tout comme les autres mitsvot de Pourim, la mitsva de Mishloah Manot est à réaliser le jour de Pourim et non la veille, il est bien de l'envoyer après la lecture de la Méguila. L'envoie doit être fait par l'intermédiaire d'une troisième personne.

Ce présent doit contenir deux aliments solides ou liquides, consommables immédiatement sans préparation.



Matanot Laévionim (Cadeaux aux nécessiteux)


C'est important de se souvenir qu'il existe des gens qui n'ont pas les moyens, et qui ne pourront pas faire la mitsva du Mishté. C'est pour cela qu'il convient de donner le jour de Pourim, un présent ou de la charité à au moins deux pauvres. Le montant de la charité s'élève à l'équivalent d'un repas, soit 5 en France et 18 shekels en Israël. Le fait d'envoyer à un pauvre un Mishloah Manot transmet un sentiment de solidarité, et de générosité.

Il est connu que grâce à l'unité dans le peuple juif, Hachem peut effacer plusieurs mauvais décrets.


Le Mishté, festin de Pourim


Comme pour toutes les fêtes juives, nous célébrons Pourim avec un repas spécial. Le repas de Pourim se déroule le jour et non la nuit. Il faut se réunir et se rassembler en famille, afin de se retrouver dans la joie et la bonne humeur. Il existe des coutumes de boire du vin, avec modération bien évidemment, un peu plus de ce que l'on a l'habitude de prendre pendant l'année.







En l'honneur de la fête de Pourim, le Centre Fleg vous invite ce Jeudi 17 Mars à un Grand Mishté de Pourim étudiants.

Deux lectures de la Méguila auront lieu.

Une première lecture à 11h30 et une seconde à 12h00.

La lecture sera suivie d'un Grand Mishté aux spécialités Italiennes Bassari à 12h20.

Vous pouvez réserver vos places directement en ligne.

On vous attend nombreux, faites partager. Et surtout n'oubliez pas de venir déguisés !




10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout