Lundi 27 Mars 2017 | Yom Chéni  | יום שני
Inscris-toi | Connecte toi       Oublié ?
 
 
 
 

Les aides

 

 

Vous êtes étudiant et vous cherchez un logement, nous souhaitons mettre cette année le maximum d’informations à votre disposition pour vous faciliter la tâche.

 

 Les Aides à connaitre

 

 

La CAF

La plupart des étudiants locataires peuvent bénéficier d'une aide versée par la CAF (Caisse d'Allocations Familiales) qui est destinée à couvrir partiellement leur loyer. Mais ces aides ne sont pas des "aides spécifiquement étudiantes". Toute personne disposant de faibles ressources peut en bénéficier.

 

Pour obtenir ces aides, vous devez :

Il existe deux types d'aides au logement versées par la CAF : l'ALS et l'APL.

Elles ne sont malheureusement pas cumulables.

Attention : le logement dans lequel vous vivez ne doit pas appartenir à vos parents !

 

L'Aide Personnalisée au Logement (APL)

L'APL est versée directement par la CAF au bailleur; le locataire ne verse donc au propriétaire que le solde restant.

En général, les dossiers d'APL sont constitués à l'initiative du bailleur ou du gestionnaire.
Mais la demande, du point de vue de la CAF, est sous votre responsabilité: vérifiez donc le contenu du dossier et surtout s'il est envoyé dans les temps.

La majorité des logements conventionnés locatifs sont gérés par des organismes HLM.

Par ailleurs, les résidences CROUS les plus récentes sont conventionnées.

 

L'Allocation de Logement à Caractère Social (ALS)

C'est l'aide la plus souvent versée aux étudiants.

L'ALS ne peut être versée que si le logement n'est pas conventionné.

Il peut s'agir d'une chambre en foyer ou en résidence universitaire, d'un studio, d'un appartement, d'une maison. Le logement peut, de plus, être vide ou meublé.

Pour toucher l'ALS, vous devez remplir les conditions suivantes : être locataire d'un logement répondant à des normes minimales de superficie (9 m2 au minimum si vous êtes seul, 16 m2 pour un couple, 7 m2 par occupant supplémentaire) et de confort (une arrivée d'eau potable, un moyen de chauffage, un évier et un WC).

 

Contrairement à l'APL, l'ALS est en principe versée au locataire. Il est toutefois possible de choisir un versement direct au bailleur. Mais une fois cette option choisie, l'accord du bailleur est ensuite nécessaire pour y mettre un terme.

 

 

2.    Les Organismes de logement

 

Les Organismes HLM

 

Certains organismes HLM réservent quelques appartements de type logement social aux étudiants. Ce sont de véritables appartements, conventionnés APL (vous permettant donc de toucher l'Allocation Personnalisée au Logement). Un appartement de type T3 peut être occupé par 2 étudiants, ce qui laisse une pièce commune et une chambre pour chacun.
On trouve parfois des services tels que laverie, salle de gym ou cafétéria.

 

Ces logements, en principe attribués sur critères sociaux, sont souvent meublés et situés en périphérie des grandes villes. Vérifiez avant tout la desserte de votre école ou université par les transports en commun et estimez le temps du trajet. Un loyer modéré n'a pas beaucoup d'intérêt s'il implique des frais annexes ou une perte de temps dans les transports.

 

Il faut signer un contrat de location classique mais des conditions particulières aux logements HLM sont applicables à ces résidences (loyer payable à terme échu, dépôt de garantie égal à 1 mois…). L'eau, le chauffage et l'électricité sont souvent compris dans le loyer. Une aubaine !

Contactez au plus tôt l'office HLM de votre ville d'étude (il peut y en avoir plusieurs).

 

 

Les Résidences CROUS

 

 

 

Gérées par le CROUS (Centre Régional des Oeuvres Universitaires et Scolaires, établissement public sous tutelle du Ministère de l'Éducation Nationale), les résidences accueillent environ 150 000 étudiants pour une durée de neuf mois ou douze mois.

 

Deux maîtres mots caractérisent les résidences universitaires : convivialité et proximité des lieux d'études. Priorité aux étudiants dont les moyens financiers sont limités et qui sont éloignés de leur famille ainsi qu'aux étudiants étrangers boursiers.

 

Il existe deux types de résidences universitaires : les traditionnelles et les nouvelles.

 

 Les résidences universitaires traditionnelles, édifiées à la fin des années 60, font l'objet d'un vaste programme de rénovation.

La chambre meublée est de 9 m2 et vous disposez de sanitaires communs, cuisinettes collectives, salles de travail ou de détente, le tout pour environ 115 € par mois (avant déduction de ALS - Allocation Logement à Caractère Social), électricité et chauffage compris. C'est l'une des solutions les plus économiques.

 

 Les résidences universitaires nouvelles, de conception récente aux normes HLM, offrent des logements plus vastes, studios de 18 à 23 m2 avec coin cuisine, salle de bains et câblage, ainsi que des services collectifs : laverie, cafétéria, photocopieuse, salle de jeux, de sport, bibliothèque, accès Internet… Le loyer pour un T1 peut aller de 224 € à 301 € par mois avant déduction de l’APL (Allocation Personnalisée au Logement). Presque aussi cher que le parc privé !

 

Pour obtenir ces résidences, une seule démarche : déposer une demande de Dossier Social Étudiant (DSE) au CROUS dont vous dépendez.

 

Les attributions se font sur critères sociaux et les places sont rares.

Pour prolonger votre hébergement, n'oubliez pas de faire votre demande en temps et en heure (les places sont remises en cause chaque année).
Si vous souhaitez conserver le même logement, vous devrez faire une demande parallèle, directement auprès de votre résidence. Consultez le CROUS ou CLOUS de votre ville d'étude. 

 

 

3.    Les Organismes communautaires

 

L’hébergement en famille juives : LA CHAMBRE AUX ETOILES

 

Le respect des traditions juives requiert un environnement qui offre des conditions propices à l’observance du shabbat et des fêtes juives ainsi que des règles alimentaires liées à la « cacherout ».

Pour un étudiant et pour toute personne, résidant en France ou venant de l’étranger et souhaitant un hébergement autre qu’hôtelier, il n’existait pas dans la communauté juive de  France comme dans d’autres pays de structure qui organise des séjours, quel que soit leur durée, au sein de familles d’accueil, à l’exception aujourd’hui de La Chambre aux Etoiles.

 

Cette association a été créée dans le but :

- De mettre en relation des étudiants ainsi que toute personne qui en exprime le besoin (touristes, personnes en déplacement professionnel, accompagnateurs de personnes hospitalisées, etc.) avec des familles en France, à Paris et Région parisienne l’hébergement des étudiants se faisant de façon privilégiée chez des personnes âgées.

 

- D’organiser les modalités des séjours pour leur permettre de partager, sur un mode convivial, des règles de vie qui les rassemblent

 

Ce service permet de favoriser l’échange entre les générations.

 

 

Cette initiative est soutenue par le Fond Social Juif Unifié et la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, et travaille en partenariat avec l’OPEJ, le Centre Maayan, le Casip Cojasor, le centre Edmond Fleg Paris, l’Institut Léon Ashkenazi, l’Ose, l’UEJF

 

 

 

http://www.lachambreauxetoiles.org/

 

Contact: lachambreauxetoiles@gmail.com

Tel: 06 98 41 01 27 

 

4.    Les sites utiles

 

http://www.adele.org (le site du logement étudiant depuis 1997)

http://www.aidologement.com/ 

http://www.crous-paris.fr/article.asp?idcat=AAD

 

 

 

5.    Les Bourses de la Communauté

 

http://www.asso-zk.org/bourse.php

 

http://www.aiu.org/index.php?option=com_content&view=article&id=99&Itemid=86

 

http://www.fondationdujudaisme.org/Default/1/113/202/bourses-etude

 

 

  

1.    Une Bourse aux logements

A la rentrée sera mise à votre disposition une plateforme d’échanges, d’annonces, d’informations concernant votre recherche de logement.

 

Vous y trouverez les propositions de logement que nous aurons pu collecter, et vous pourrez y déposer vos annonces.

 

Nous espérons avec cela mettre en place une dynamique qui facilitera votre démarche.

 

Votre avis, vos suggestions nous intéressent… contact@flegparis.com